lirikcinta.com
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu bleu électrique – dajak

Loading...

[paroles de “bleu électrique”]

[intro]
summer nights, summer nights
hennessy dans le crâne
une dizaine de messages
et d’appels en r*t*rd
summer nights, summer nights
et la ville qui s’enflamme
dans son corps, dans ses yeux
mille degrés fahrenheit
[couplet 1]
comme tous mes homies, moi, j’suis f*cked up
entre les lumières et les visages
si on n’peut pas réparer un brokeboy
autant vivre dans un mirage
summer nights, summer nights
y avait du blеu dans son regard
on a apaisé la douleur
tous les dеux dans le noir

[refrain]
qu’est*ce qui s’passe dans ta tête ? yeah
qu’est*ce qui s’passe dans ta tête ? yeah
ta peau contre la mienne, yeah
et puis, le temps s’arrête, yeah
qu’est*ce qui s’passe dans ta tête (qu’est*ce qui s’passe dans ta tête ?)
quand on plonge dans le vide ?
encore un été triste
cette nuit, la lune était bleu électrique, yeah

[couplet 2]
le poison qui coule dans mes veines
tes sens qui s’mettent tous en éveil
autour d’nous, y a beaucoup d’visages
mais y a qu’tes yeux dans l’35 millimètres
y a le temps qui se fige sur tes lèvres, yeah
et tous mes démons qui s’éteignent, yeah
ferme les volets puisque le jour
sert juste à combler l’vide entre les rêves, yeah
à deux cents vers les regrets, j’vois rien du tout
qu’est*ce qui s’passe ou est*ce qu’on sera quand viendra le jour ?
j’ride avec ceux qui parlent fort dans l’avenue
ceux qui demandent plus au ciel c’qu’il adviendra de nous
babygirl, j’ai tout c’qu’il faut dans l’blue jean
pour effacer quelques souvenirs
explose au milieu du vide comme deux comètes
baby, oublie tout, fait ça sur la 808
[pont]
summer nights, summer nights
et la ville qui s’enflamme
puisque dehors, c’est l’enfer
j’veux juste un peu de paradise

[couplet 3]
le rayon qui passe par la f’nêtre
la fumée qui flotte dans la pièce
y a un millier d’bourbiers dans ma tête
et tout devient flou dans la fête
si j’suis pas trop fait pour ce monde
dans une dimension parallèle
si je m’arrache d’ici, si je plonge
j’veux plus qu’on m’réveille, qu’on m’ramène

[refrain]
qu’est*ce qui s’passe dans ta tête ?
qu’est*ce qui s’passe dans ta tête ?
ta peau contre la mienne
et puis le temps s’arrête
qu’est*ce qui se passe dans ta tête (qu’est*ce qui s’passe dans ta tête ?)
quand on plonge dans le vide ?
encore un été triste
cette nuit la lune était bleu électrique
[outro]
tous les deux dans l’cœur de la wave
pour fuir les pleurs de la veille
baby, j’ai foutu en l’air mes vingt*trois piges bloqué quelque part dans ma tête
mais pourquoi t’es si triste ?
dis*moi pourquoi, dans ton cœur, tout est si bleu
dis*toi qu’on voit plus les cicatrices
dans les reflets déformés d’la piscine
yeah, yeah, yeah
babygirl, dis*moi tout c’qu’ils t’ont fait
tu m’as dit qu’il suffit d’lâcher prise
contre moi, ton cœur qui bat très vite
et tu serrais si fort
quand t’as mis mes mains contre ton corps
comme si le jour allait jamais se lever, comme si dans ta tête, depuis toujours, il pleuvait