lirikcinta.com
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu 20 ouest – eman

Loading...

j’rep le qc city pas de uzi
pas de shoes dans les tas d’booze
on connait aussi les coolest dudes
pis les coolest filles on est comme d*mn, oui on fait des choses qui font bouger les gens bien pis les pires g’s
1036 jusque dans l’grill cheese
imprimé dans l’cerveau comme un foutu track des bee gees
pop pas de peach on fait des rap pis t’es speechless
mais chu alcoolique comme culkin
faque tu peux m’croiser dans l’street primé comme un hooligan
on est cool again, on était partis trip dans les mauvaises herbes mais on est back again
tasser des kilos de weed à la pelle, comme les intrépides on répond à l’appel
mais j’suis fried comme un falafel
à cause du loud qui me ring plus qu’un centre bell
pas mitigé mais métissé dans ma tête comme des origines qui s’entremêlent
on a plus de job qu’un centre d’appel
des fois on est plus don’t give qu’un rapper sans label
yeah des fois chui la bête sans la belle
sauvage mais sucré comme le caramel
gentil gang f*ck gargamel
1036 f*ck tes paramètres
on pogne le loot on dit des niaiseries dans l’mic
comme jean leloup j’vais pas dépressier dans l’vibe
on s’crinque, on chill, on dit les vraies choses pis c’est allright
on écrit toutes les règles, j’me sens comme michael jordan

(lary kidd)
je suis à des années*lumières
de tous ces petits rappers tout frais
si le temps m’le permettait
tu peux être sûr que j’les étoufferais
leurs dj me servent de poubelle
couché sur mes cachets d’shows
officiel c’est ma couverte, elle est douillette
et puis la kétamine me borde
lorsque mes narines se collent
sur la céramique d’europe
dans ce névralgique désordre
so let’s fire up
eman walkin’ around with iron tucked
i know he got my back tho
comme la poignée d’porte
le premier ak
dans la cuisine de pascal
le sh*t était all black
me l’a mis sur le ball sack
le custom laser beam
avec le fl!ck sur la baïonnette
des p’tits blancs de régions
qui prennent le bl!ck dans la salopette
j’suis d’l’école où y avait pas d’école
trafic de stupéfiants c’est on and off
des vrais ordures, tu nous connais pas
on trainait des f*cking marteaux
dans nos south pole
même encore ajd tu t’fais gwyneth
si tu parles trop
montréal big city of dreams
gettin’ that cream
sellin’ that dallas green
rocking’ supreme
j’suis l’enfant terrible
pour les promoteurs je suis comme l’antéchrist
j’attise le grabuge
et j’leur donne des gastro*entérites
j’en place une pour toutes
mes goons de québec
les sozi avec le stick
qui s’boivent une broue dans la benz
shout out au boy souldia
he been stoop with the pen
rep pour les dudes dans le pen
c’t’un criss de fou je sais ben
alaclair high sont fiers d’être
le crew qui déteint
sur les gros rappers comme moi
m’ont rendu fou dans le paint
comme eman
sur les murs, les égouts pis les trains
on a créé ce rap sh*t
so f*ck you, c’est la fin, peace
(maybe watson)
we ride dans l’back d’une sorento
j’ai besoin d’leg sp*ce
mes bars sortent malgré elles comme un s*xtape
tu pensais qu’pour moi c’tait yink une passe comme le mec wade
une winston au bec j’envoie des becs au bae, des becs, hey

j’sors de ma caisse comme desjardins, j’suis populaire
style sur vos autres comme une costumière
j’ai shut le whole game down, ils m’ont même pas vu faire
il d’vait y’avoir une poutre stuck dans leurs globes oculaires

chu laurentien, en d’autres mots j’viens d’ville st*laurent man
appelle*moi corentin, j’t’encore en train d’fumer du pot dans l’bain
j’ai pas d’entrain, des fois j’me lève comme : f*ck enfin!
trouver l’équilibre comme les ustensiles de luck langevin

j’get ma cut en pain, j’cours comme un clin
m’a prendre des cours d’italien
j’fais l’tour de mes minces
c’est tu la fin du jour ou j’me fourre c’est l’matin?
tk j’fais des pull*ups pis j’ai d’la corne tout l’pourtour de mes mains
hmmm j’pense c’est l’premier jour d’ la fin

(l’incroyable seif)
tu l’sais déjà qu’c’est l’incroyable
uncut, raw, son sale pas nettoyable
tu l’sais déjà qu’c’est l’incroyable
le sixteen est écrit avec l’link royal
la rime vient comme quand elle a un *rg*sme
mc t’es trop bousillé pour faire un don d’organes
j’écoute pas les ordres du capitaine morgan
nègre désobéissant pour sauver mon âme

dieu sur terre personne m’dit quoi faire
j’ai toutes sortes d’objets métalliques tel un coiffeur
seif adam, sale armement, stylo à la main
appelle*moi pas ton bro si c’est pas jusqu’à la mort

vraie chose partie de rien pour devenir quelque chose
je veux devenir le mansa musa de mon époque
je constate les constables font comme d’hab
ici le ciel est aussi gris qu’à gotham

en confinement ils installent le réseau 5g
les radiations ne pénétreront pas ma peau teintée
si t’es pas content tu peux toujours partir
c’est limoilou starz alaclair et le mandril