lirikcinta.com
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu faux départ – evans

Loading...

j’crois qu’dans la vie j’derape
j’connais trop bien l’scénar’

j’ai vu dix fois l’film
f*ck pas des filles faciles
même si des fois j’me sens veinard

j’qué*mar un penalty
j’ai trop les nerfs à vifs
t’as besoin d’une thérapie

faut qu’j’aille à tel*aviv
d’la maille comme led zeppelin
j’suis dans la ferrari

j’fais l’bail comme si ça avait un sens
tu peux toujours try de rentrer dans la danse
j’suis trop fly, mon cancer dans la poche
mate les nuages & j’ai que dalle dans la panse

non stop j’f*ck ça avec mes gavas
un peu d’ton sang sur le carrelage
khapta dans l’centre, fume des kamas
chakra dans l’sample, j’suis kurama

et si j’les fume tranquille
c’est que j’fais l’taff comme d’hab
et si jfais l’taff comme d’hab
ça veux dire qu’j’pionce tranquille
et si j’les fume tranquille
c’est que j’fais l’taff comme d’hab
et si jfais l’taff comme d’hab
ça veux dire qu’j’pionce tranquille, ouais

la vie est injuste comme dans une série d’merde
fais que si j’die demain ça passe aux faits divers
j’arrive dans cette life c’est comme un faux départ
j’attends pas l’clap de fin frérot j’m’en bats les steak

mais ma le*gueu c’est pas tout d’le dire
faudrait qu’on s’taille, sp*ceship en double fil
la j’vois partout le vice

j’prends des cances*va quand j’suis a cours de rime
ouais ouais, j’parcours le vide

j’pense que j’pensais pas tant m’détruire
elle danse et dans ses pas l’temps s’étire

j’vois tout qui pars en vrille
le doobie m’ralenti, mais j’oublie pas les visages
mais bas les couilles si j’ralenti
faut juste être attentif si tu veux toucher la berge

fais un truc arrête de t’toucher la verge
j’men tape du prix auquel tu vas toucher la verte
j’écris sous des averses
faire le tour de la terre
jamais changer d’adresse

la vie est injuste comme dans une série d’merde
fais que si j’die demain ça passe aux faits divers
j’arrive dans cette life c’est comme un faux départ
j’attends pas l’clap de fin frérot j’m’en bats les steak