lirikcinta.com
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu morpheus – gorjuice

Loading...

[intro : mazoo]
pour toi j’suis un docteur, on fait de l’esbroufe, on fait ça tout seul, c’est comme un pouf qui veut d’la douceur, on s’la fait [?]

[couplet 1 : mazoo]
woh, woh, yeah, woh
on est dans le vent, moi j’suis dans tes draps, sorti de la cage
bre*chi dans ta gorge, crois plus en leurs trucs, yeah
met*nous la clim’, on l’fait c’est clean, yeah
tu prends plus d’pilules de morphines, tu voudrais côtoyer morphée, mais tu vas finir chez dorcel, woh
j’vais toucher des pierres comme à stonehenge, l’énergie m’emporte, mais j’suis comme lee quand j’ai ouvert des portes
ils font des portées d’porcs
rien n’a changé depuis lunatic, j’vais pas changer ‘fin, c’est c’qu’il m’a dit, woh, j’suis dans hunter
pour toi j’suis un docteur, on fait de l’esbroufe, on fait ça tout seul, c’est comme un pouf qui veut d’la douceur
yeah man, doucement, on restera meilleurs même en partant
élimine toutes les cibles des quart temps
tu m’*n*lyses trop, tu vas mourir seul
comme un lannister, comme un animal
f*ck le ministère, la drogue m’a mis mal
nous on vit ce siècle où t’oublies des drames, yeah
j’suis dans c’paradoxe, pétasse qui prend des médocs’
avec juice, dans l’attaque, pas de glock
c’est facile, dans la trap on est vraiment des cracks
j’suis dans c’paradoxe, pétasse qui prend ses médocs’
avec juice, dans l’attaque, pas de glock
c’est facile, dans la trap on est vraiment des crack, yeah, woh
j’suis comme shiva, tes potes fument du crack, yeah, woh
[couplet 2 : gorjuice]
my man j’vais t’parler en textile, parler dans l’flow, j’vais t’parler en parur
j’suis dans son boule, j’vais la whiner comme cain*ri, j’me balade en [?], je possède le surin
j’me balade dans l’zen, chemise ouverte, j’suis cain*fri, je ball, on est vif comme darcheville
j’te tacle à l’aveugle comme daredevil, j’possède les dièzes qui t’vont voir [?]
elle veut prendre son coup, j’veux pas casser une piche, ramener le collier, le baiser, le k!ll
le marché est conclu comme barbie et ken, et j’suis comme [?]
et si je pouvais, en anglais j’dirais “can”, j’suis dans la salle du temps, j’recharge mon ki
quand je vois ces délires, je pète des câbles, et quand ils me voient, sûrement ils veulent qu’je canne
mec, t’as l’seum que j’avoir le summum, j’vais checker le sommet, jamais l’temps pour le sommeil
vivienne westwood sur ma nuque, j’suis sur la neige, fourrure malamute
j’rejoins la meute, ça d’vient comme au début, j’suis comme un dé, j’possède plusieurs facettes
[?] s’jette dans le fossé, tu pop [?] seulement car t’as des fossettes
tu bég*yes, tu parles chinois : “tching tching tchong”, la bella ragazza te dit : “ciao ciao ciao”
les billets, tout c’qu’il faut, maintenant je dis “ciao”, on plonge tous en lucarne comme oliver kahn