lirikcinta.com
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu 01 – bien – la pagaille

Loading...

bien /
gab- raz -ouss

1 verse –
gab :

j’ai du mal à croire en dieu mais j’ai foi en mes gavas
j’espère bien qu’on ira loin
un tas d’image dans l’crâne me rappel qui m’reste encore un bout d’chemin
ouais j’péra à l’instinct pour ta conso on verra demain
j’ai éteint mon phone-tel, j’suis au calme dans mon del’
j’repense à elle j’ai tout niqué
j’me ressert un verre pour oublier, mais nique ça mère j’ai plus l’temps
j’fais tout pour entendre la foule crier
j’bad encore une fois, parait qu’la nuit porte conseil, le sky arrose mon foie
m’accompagne quand jai pas sommeil, et j’parles avec les étoiles, ouais j’parles avec les étoiles
besoin d’chéla ma rage qui s’invite chez moi tous les soirs

refrain –
gab :

c’est la pagz on t’retourne le veau-cer, on met bien comme de l’herbe
j’marche qu’avec mon équipe, mes potos
les mc’s foutent la gerbe
raz :
(bien comme l’herbe)

verse 2 –
raz :

horizon perdu
je perpétue la tradition (perpétue)
néo-codion dans l’verre
elle pépom, pépom comme personne
elle me sermonne, je lui sort le monstre
mais c’est pour autant bébé qui faut qu’on s’attache
l’avenir fera le reste, et la tâche
ne serait pas facile car je te fascine
tu m’traites de narcissique , et moi de fille facile ( sale pute )
j’suis à l’aise avec la pagz, rap avec fracas, p-sse
le spliff qui pose, là c’est raz attaque
comme sous hypnose je ferme plus l’œil d’la night
dans ma tête c’est le oai donc je braille au mic avant la deadline

refrain –

verse 3 –
ouss:
c’est la merde dans ma tête fils
la rage dans mon regard piste
des types dans mon bloc tisent
j’suis pas du genre qui pactise
plutôt qu’ attaque sans tactique
j’veux la meuf a brad pitt
même si j’suis pas tactile
car elles sont toutes factices
fils, les folles pleine de vices sévissent ( haaaou )
et j’vise les fils de …. en pleine tête
j’parle des jaloux dont les larmes s’aiguisent
qui rêvent de t’buter, t’faire ta fête
j’ai pas l’temps pour les biatchs
j’donne mon coeur qu’à ma mère
j’deviens fou pour des euros c’est le nerfs de la guerre, fréro
c’est la pagz dans ma life comme tous les potos
chaque se répète et on repart à zéro

refrain –