lirikcinta.com
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu 100 visages à minuit – leto

Loading...

[paroles de “100 visages à minuit”]

[intro]
double bang

[couplet 1]
j’vais pas finir incarcéré, j’suis libérable grâce à l’avocat
faut rester déterminé, cette putain de vie n’est qu’un combat
gp 800 pour te venger, il s’est fait rafaler pour un 100 g’
en bas du bloc, rien n’a changé, le charbonneur n’a pas de congé
yeah, à la poursuite de mes rêves, yeah, en temps de guerre, pas de trêve
yeah, j’suis broliqué donc pas d’blèmes, yeah, faut chiffrer pour payer le loyer
en tout cas, faux négro n’est pas loyal, j’suis entre business et rap pour le moment
j’suis entre business et rap pour le moment

[pont]
ça tire dans ton hall, encore une nouvelle histoire
quotidien d’fou, mais faut qu’tu gardes l’espoir
ça tire dans ton hall, encore une nouvelle histoire
quotidien d’fou, mais faut qu’tu gardes l’espoir

[refrain]
une rafale en moto, fallait payer plutôt
tu t’rends compte ? c’est d’ta faute
toute la cité pète les plombs
une rafale en moto, fallait payer plutôt
tu t’rends compte ? c’est d’ta faute
toute la cité pète les plombs

[post*refrain]
yeah, j’ai du mal à dormir, trop de train d’vie dans ma te*tê
yeah, vaut mieux que j’garde sur moi sinon ça risque de barder
yeah, tout pour le bénéfice, c’est comme ça qu’on a grandi
yeah, j’ai du mal à dormir, j’ai du mal à dormir

[couplet 2]
quand ils sont pas prêts, mon cœur réduit en morceaux
on va les barber, si y a du biff, biff ou des kilos (tou*tou*tou*tou*tou*tou)
des fois, c’est la de*mer, mais j’ai trop d’love pour mon ghetto
des fois, c’est la de*mer, mais j’ai trop d’love pour mon ghetto (oui)
trop d’tards*bâ dans la zone, le secteur sous*contrôle
on sait faire de l’oseille, on a perdu le sommeil
on est plus que le soleil, j’ai du mal à mi*dor
pensées noires dans la tête, plus le temps, faut qu’j’m’en sorte
yeah, sacoche remplie de billets, yeah, sacoche remplie de billets, yeah
j’te vois grave en bizarre, yah, j’te vois grave en bizarre, yah
dolce gabbana : mon textile, j’t’envoie mon shooter si tu t’agites

[refrain]
une rafale en moto, fallait payer plutôt
tu t’rends compte ? c’est d’ta faute
toute la cité pète les plombs
une rafale en moto, fallait payer plutôt
tu t’rends compte ? c’est d’ta faute
toute la cité pète les plombs

[post*refrain]
yeah, j’ai du mal à dormir, trop de train d’vie dans ma te*tê
yeah, vaut mieux que j’garde sur moi sinon ça risque de barder
yeah, tout pour le bénéfice, c’est comme ça qu’on a grandi
yeah, j’ai du mal à dormir, j’ai du mal à dormir