lirikcinta.com
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu pauvre monde – seyté

Loading...

[intro]
il faudra pas grand chose avant que sonne le gong, jour après jour, on creuse ta propre tombe
un jour, on payera cher pour c’que les hommes te font, pauvre monde
il faudra pas grand chose avant que sonne le gong, jour après jour, on creuse ta propre tombe
un jour, on payera cher pour c’que les hommes te font
hein, hein

[couplet 1]
regarde c’que l’homme t’a fait, c’est de la folie pure, bueno dans ma galère, bien dans ma solitude
ils créent des maladies, propagent de faux virus, argent, gloire et pouvoir, confort et fioritures
hier, j’ai enfin compris c’que c’était qu’méditer, j’ai senti l’énergie j’ai pas d’mots pour l’expliquer
mon bédo ne tuera personne, monsieur l’agent, le plus dur reste à faire, ouais, le futur, c’était mieux avant
et puis j’suis tout pâlot, pourquoi j’écris ces phases ? la vie est un cadeau qu’on ne méritait pas
amour et bisous ? mon cul ! on a pillé l’or de la terre pour s’acheter voitures et bijoux
on a troué la couche d’ozone, déraciné les arbres, légalisez la beuh, arrêtez d’fabriquer des armes
té*sey rabat*joie, aucune échappatoire, va donc manger ton hamburger au cœur de l’abattoir
et non

[refrain]
il faudra pas grand chose avant que sonne le gong, jour après jour, on creuse ta propre tombe
un jour, on payera cher pour c’que les hommes te font, pauvre monde
il faudra pas grand chose avant que sonne le gong, jour après jour, on creuse ta propre tombe
un jour, on payera cher pour c’que les hommes te font, pauvre monde

[pont]
il faudra pas grand chose avant que sonne le gong, jour après jour, on creuse ta propre tombe
un jour, on payera cher pour c’que les hommes te font
il faudra pas grand chose avant que sonne le gong, jour après jour, on creuse ta propre tombe
un jour, on payera cher pour c’que les hommes te font

[couplet 2]
on paie pas un rappeur avec des like, on paie pas son dealer avec des chèques repas
j’aime le rap et j’sais que le vrai restera
qu’est*c’qu’on laisser à nos gosses ? un monde en ruines ? c’est impardonnable
des chances et une justice peu équitables comme ma paire de nike
à l’aise, ma galette est ta galette, on nous a déposé ici, my men, tous dans la même galère
de me plaindre, je n’ai plus l’âge, j’ai vu la souffrance, y a pas grand chose de plus sincère qu’une larme
il suffit d’une latte, d’un verre ou d’un seize, d’une lame, d’un sourire, bref, il suffit d’un geste
pour changer la planète, stoppons les faux débats, les gros déboires, nos mots d’espoir plieront leurs arbalètes
on touchera pas d’sommes mais c’est grave, je ne fermerai pas ma gueule tant qu’elle ne touchera pas l’sol
bien dans mon futal et dans ma paire de sébago, le nouvel iphone est pas mal, ce foutu monde n’est pas beau, non
ah, qu’est*c’que j’les déteste, argent égale bonheur ? je vais respecter la feuille ne fut ce que pour l’arbre qu’elle était
qui sont les vrais coupables ? dis*moi, c’est il ou elle qui veut éteindre à jamais le peu d’espoir qu’il nous reste ?
la monde a déraillé, bég*yé, enfants de l’humanité, il est grand temps de se réveiller
oublier hier, laisser l’soleil briller, crier que la terre puisse entendre nos prières, nan

[refrain]
il faudra pas grand chose avant que sonne le gong, jour après jour, on creuse ta propre tombe
un jour, on payera cher pour c’que les hommes te font, pauvre monde
il faudra pas grand chose avant que sonne le gong, jour après jour, on creuse ta propre tombe
un jour, on payera cher pour c’que les hommes te font, pauvre monde
il faudra pas grand chose avant que sonne le gong, jour après jour, on creuse ta propre tombe
un jour, on payera cher pour c’que les hommes te font, pauvre monde
il faudra pas grand chose avant que sonne le gong, jour après jour, on creuse ta propre tombe
un jour, on payera cher pour c’que les hommes te font, pauvre monde